direction musicale, diego borrello

Chef d'orchestre, Chef de choeur et Compositeur

Musicien aux multiples facettes, Diego Borrello partage sa vie entre la direction et la composition. Il obtient tout d'abord ses diplômes de piano et de direction au Conservatoire National de Buenos Aires en 2006 et étudie parallèlement la composition auprès de J.Viera. 

Il entame une carrière de pianiste concertiste (Teatro Colon, Radio Nacional Argentina, Museo Fernandez Blanco ...) mais décide alors de poursuivre son parcours musical en Europe. Il se perfectionne auprès de Nicolas Brochot (Evry), Jorge Rotter (Mozarteum de Salzburg), Martin Brauss (Musikhochschule de Hannover), Colin Metters à Berlin et Philippe Gérard pour la direction d'orchestre.  Désireux de poursuivre ses activités de compositeur, il suit les précieux conseils de Jean Luc Hervé et de Bernard Cavanna en France, de Johannes Schollhorn à Köln et de Daniel Capelletti à Bruxelles.

Lauréat de plusieurs concours internationaux de composition (Concours International de Composition " Manuel Valcarcel" de Santander, Concours Jeunes Compositeurs du CNR de Boulogne, Concours "Juan Carlos Paz"), il dirige et créé ses pièces en collaborations avec divers ensembles (TM+, The New Baroque Times Voices, Manama/Ictus ...)Diego Borrello dirige avec passion un large répertoire dans une recherche d'authenticité et d'expressivité liberée des dogmes stylistiques. Il est notamment invité à donner une masterclass autour de la Bohème de Puccini au CNSM de Paris (classe d'Erika Guiomar). En 2013 puis en 2014, il est invité en résidence au Visby International Centre for Composers (Suède). Il est invité au Festival de musique baroque de Gmunden (Autriche) puis au Berliner Symphonietta (Allemagne). Basé depuis 2012 à Bruxelles, il créé son premier opéra de chambre Le Songe d'après la pièce de théâtre d'August Strindberg au Centre Culturel de Forest (fev.2014). La même année, sa pièce symphonique Bruits de Joie est créée par l'Orchestre Symphonique de Liège. Il est également le chef de choeur des Bavards d'Europe. Parmi ses projets, il sera à la tête de l'Ensemble Ictus/Rosa pour diriger Vortex Temporum de Grisey au Wiels (avril 2014).


Direction  artistique, estelle lefort

Soprano lyrique 

Très tôt attirée par la scène, Estelle fait ses premiers pas dans l'univers lyrique avec la Maîtrise des Hauts de Seine et de l'Opéra de Paris. Elle s'y produit en France et à l'étranger dans un vaste répertoire. Après des études littéraires (Hypokhâgne) et théâtrales (Cours Florent), elle intègre en 2007 le Conservatoire National Supérieur de Paris dans la Classe de Glenn Chambers et obtient son Master avec succès en 2012 après avoir consacrée l'année 2009/2010 à un échange Erasmus à l'Universität der Kunst de Berlin (Prof.Gabriele Schnaut). Pour le lied et la mélodie, elle a pu suivre entre autre les précieux conseils d'Udo Reinemann, Robert Expert, Anne Le Bozec, Axel Bauni; d'Alain Buet, Kenneth Weiss et Frédéric Haas pour la musique baroque, de Gundula Janowitz pour le répertoire allemand.Citons parmi ses projets passés: Der Sonne Entgegen de L.Ronchetti (2010, Sophiensäle Berlin), L'Enfant et les Sortilèges (Dominicains de Haute-Alsace, 2010), Hardbeat (L.Muir, 2010, Hans Eisler Preis Berlin), Der Gefaltete Blick (C.Bauckholt, Crescendo Festspiel Berlin 2010), Un Baiser à la Porte/Un Mari à la Porte (2011, Théâtre de la Licorne et Opéra des Landes), Les Dialogues des Carmélites de Poulenc (2011 UDK Berlin), Echo et Narcisse de Gluck (2012, Cité de la Musique).

 

En 2011 elle fait ses débuts à l'Opéra Comique et au Théâtre Impérial de Compiègne dans le rôle de Marie-Anne (O Mon Bel Inconnu de R.Hahn). On la retrouve ensuite dans l'Ambassadrice d'Auber (2012-2014, Les Frivolités Parisiennes, Théâtres de l'Alhambra, Maison Alfort, Saint-Dizier). Elle est ensuite réinvité à la Sophiensäle de Berlin pour une nouvelle création (Kristin dans La Figure de la Terre de M.Hyytiäinen 2013). Elle se produit au Festival Musiq3/RTBF dans un récital d'airs d'opéra de Rameau sous la direction de F.Haas. Elle incarne ensuite Cupidon (Orphée aux Enfers de J.Offenbach, Théâtre des Sablons, Centre Culturel de Woluwe St Pierre, Chapelle Musicale de Tournai) puis créé le rôle de la Fille d'Indra dans l'opéra contemporain Le Songe de D.Borrello (2014, Centre Culturel de Forest). Finaliste du Concours International d'Opérette de Marseille (2009) et elle gagne le prix de l'Austria Baroque Academy et est boursière ADAMI en 2013. Chambriste passionnée, elle se produit dans divers ensembles: Duo Esthesis (Paris), The New Baroque Times, Red Harring, Ensemble Ausonia, Chapelle des Minimes et de Tournai, Les Bavards d'Europe (Bruxelles), Les Voix celestes (Italie), Silence-Silencio (Paris). Dernièrement elle est retenue pour le rôle de Isle dans l'opéra Frühlings Erwachen de Benoît Mernier à Bruxelles (Flagey), Gand (Minard), CCHA (Hasselt) et Kunsthuis Opera Vlaanderen. Avec Zelig Art Ensemble elle donnera un Pierrot Lunaire en avril 2014 sous la forme d'un concert-conférence autour de la Seconde Ecole de Vienne; un répertoire qu'elle chérit particulièrement.

Julie prayez, soprano

Née à Tournai, Julie commence son parcours musical avec Michel Jakobiec, pour continuer quelques années plus tard à Bruxelles dans la classe d'Art Lyrique de Laurence Misonne. Après des études de graphisme, elle décide de se consacrer entièrement au chant en se formant à l'IMEP à Namur, avec Françoise Viatour et Elise Gäbele. En juin 2014, elle termine ses études et obtient La plus Grande Distinction en Chant. Julie est lauréate de divers concours nationaux et internationaux. (Verviers, Ans, Marmande).

Elle a interprété le rôle de Gabrielle dans l'opérette La Vie Parisienne d'Offenbach, sous la mise en scène de Françoise Viatour et la direction musicale de Daniel Thonnard ainsi que le rôle de la Fée dans Cendrillon de Massenet. Elle est Vénus dans Orphée aux Enfers de J.Offenbach (mise en scène par Hervé Fabre et sous la direction musicale Philippe Gérard.) Artiste aux multiples talents, elle fait ses débuts au théâtre en 2014 dans la pièce Victor Hugo, mon amour mise en scène par Marie-Joëlle Gillerot, sous la direction musicale et l'accompagnement du pianiste Laurent Pigeolet.

Loin de  se réserver exclusivement à l'univers lyrique, elle se produit en octobre 2014 au Botanique avec le groupe Thibet et est invitée à chanter au concert "Fabrizio Cassol & Friends" au Théâtre National de Bruxelles.  Passionnée par les arts de scène et le jeu plus précisément, Julie débute en même temps une carrière de comédienne. On peut la voir dans plusieurs publicités, courts-métrages dont "Lila et Valentin" d'Adrien Lhommedieu où elle interprète le rôle principal. Depuis septembre 2014, la marque Lee Cooper l' a choisi pour sa nouvelle campagne "The Makers".


Frank moreau, administrateur

Grand amateur de musique classique et très intéressé de voir naître un projet aussi prometteur que celui de Zelig Art Ensemble, Frank Moreau a mis toute son énergie au service de cette belle initiative qui suiscite l'intérêt d'un public averti ou non pour la musique.


Membre de la Fabrique d'Eglise Saint-Antoine de Padoue à Forest qui héberge l'Ensemble musical pour la saison 2014-2015, il contribue à lui donner l'espace nécessaire à sa création, son épanouissement et son développement.